16/09/2015

Comparaison n’est pas raison… et fort heureusement !

 

 


3427850.jpg 

Le pauvre ! Il doit se retourner dans sa tombe, et un mètre nonante seize à retourner, ce n’est pas pratique… et ça doit déranger tante Yvonne.

 

Pourtant, il nous avait habitués à tout…

 

Des verres d’eau aux gendarmes, le tout en plein parlement, des fausses interviews nocturnes aux mensonges éhontés en plein direct, des menaces au copinage, fût-il trentenaire, en tout temps et en tout lieux… mais là, il arrive encore à nous surprendre !

 

 De la découverte de la composition réelle du Nutella, à la mort de Jacques Brel en passant par la mise à mort de mon premier omble chevalier, j’en avais connu des moments de stupeur, mais celui-ci m’a laissé comme une âme damnée perdu dans les ombres du néant intellectuel.

 Qu’il ignore le nom du village du Général, passe encore… n’ai-je pas moi-même transpiré sous le regard professoral du sieur Decaillet m’interrogeant sur la géographie ?

 En revanche, qu’il confonde le Général avec Pierre Poujade, je l’avoue humblement, j’en ai fait tomber mon verre de fendant !

 

Mais ce n’était rien encore…

 

Qu’il se compare au Général, aussi étonnant que cela puisse paraître à celui qui ne connait pas le Président d’honneur du MCG, n’agitera personne dans notre bon canton, celui-ci n’étant pas avare en comparaison à son bénéfice…

 Mais, et c’est alors que la bouteille de fendant chue, qu’il revendique une sorte de filiation au Général sous prétexte d’avoir en commun avec lui un signe astrologique et surtout un ascendant (au sens astrologique du terme fort heureusement !), ce fut trop… !

 

Comme l’aurait dit Georges Marchais, Chérie, fais les valises ! On s’en va !

 

Définitivement, Monsieur Stauffer nous fait indéniablement et systématiquement basculer du rire aux larmes et inversement !

 Demain, lorsque je m’installerai dans les travées du Grand Conseil, je ne manquerai pas de demander à chacun son signe astrologique, et surtout son ascendant, histoire de savoir lequel d’entre nous a les mêmes qu’Adolf Hitler et Joseph Staline… j’en frémis déjà !

 

Oserai-je tenter une explication ?

 

Monsieur Poujade, vichyste dans sa jeunesse, qui trouvera un héritier politique en la personne de Jean-Marie Le Pen s’est fait connaître en 1953 pour s’être opposé a force de coups poing, de cris, de hurlements à un simple contrôle fiscal…

 La pauvreté de leurs moyens d’expression, qui les contraint fréquemment à jouer des coudes, du regard fixe et menaçant ou des invectives, est bien ce qui aurait pu réunir Monsieur Stauffer et feu Pierre Poujade…

 

Il y a bien plus de points communs entre Stauffer et ce populiste version baguette et béret basque qu’avec le Général… lequel écrivait :

 

         « Il n’y a que les arrivistes… pour arriver. »

 

         « La véritable école du Commandement est la culture générale »

 

 

http://www.lemanbleu.ch/replay/video.html?VideoID=27778

 

 

19:35 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le général... c'était le général!

L'autre, c'est le conducator des banlieues,

Rien à voir, en effet.

Il se dit qu'en arpentant un couloir de l'Elisée, de Gaulle entendit "Mort aux cons" dans un bureau dont la porte était restée ouverte. Il se serait alors montré dans l'embrasure de ladite porte et aurait répondu "vaste programme, Monsieur".

Tout un programme.

Écrit par : Déblogueur | 16/09/2015

C'est un bon début j'espère qu'il y en aura pour tout le monde...

Écrit par : Thabuis rv | 16/09/2015

Les commentaires sont fermés.